et STATION D'ETUDES MYCOLOGIQUES
Les champignons
Pilz,Hongo,Mushroom,Fungi,Olatra
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
100% VOSGES le Magazine
Vign_Patrick_LAURENT

Patrick LAURENT et les champignons...

    Les champignons, c’est bon. Mais attention, les menaces pèsent en matière de santé comme de protection de l’environnement. Président de la SMHV, le naturaliste Patrick Laurent, un expert reconnu, fait passer le message. Sans compter ni son temps, ni son énergie. « Il y a eu encore beaucoup trop d’intoxications en Lorraine l’an dernier. Plus de 80. Certains champignons dits comestibles deviennent même toxiques du fait des pollutions aux métaux lourds ou à la radioactivité. On ne peut plus garantir l’innocuité complète d’un champignon à l’état sauvage ». Cet état de fait, Patrick Laurent ne s’en accommode pas. Il peste même contre un certain laisser aller institutionnel en la matière et entend bien « remettre tout cela au clair ». 

    Ses états de service en matière mycologique plaident, il est vrai, en sa faveur et lui donnent le droit de parler. Et il ne s’en prive pas. Pour la bonne cause bien sûr. Témoin, le cycle de conférence qu’il propose durant l’automne, « aux professionnels de santé – pharmaciens, médecins – aux élus et gestionnaires de parcs ou jardins… comme au grand public ». 

    Passionné depuis tout petit par les champignons, il en est devenu un expert reconnu, avant peut-être d’en faire définitivement son métier. Pour l’heure brigadier de police environnementale, ce Vittellois d’origine qui a choisi de vivre dans la montagne vosgienne, a déjà à son actif des ouvrages, des manuels de recherche, la participation à des colloques et des salons, voire à des missions scientifiques comme celle qu’il effectua aux Antilles en 2004, puis à Madagascar, au Costa Rica, en Scandinavie. 

    Mais ce découvreur d’espèces, qui est aussi conseiller scientifique au Conservatoire des sites alsaciens, loin d’abandonner ses terres d’origine et d’adoption, entend surtout « sensibiliser » aux risques « pour l’homme, les arbres, la nature », voire les constructions. « A l’heure où les loisirs forestiers deviennent à la mode, où l’on constate des sur-fréquentations, ce facteur environnemental qu’est le champignon doit absolument être mis en avant ». 

    Or le constat est aussi navrant que fâcheux : « les champignons n’ont jamais été pris en compte dans la biodiversité, alors qu’ils sont incontournables ». Et Patrick Laurent de préciser avec force : « c’est comme si l’on parlait d’un être humain, sans évoquer la tête ». Comparaison imparable en effet ! 

    Alors celui qui s’investit sans compter comme président de la Société mycologique des Hautes-Vosges, qui vient de créer une station d’études des champignons, ne ménage ni son temps, ni son énergie, pas plus que son imagination d’ailleurs pour dire, expliquer, convaincre du bien-fondé d’ « informer », pour mieux « protéger ». 

    Comme les sorties mycologiques, comme les cours publics et conférences tenues ici et là à travers le département, un site internet www.smhv.net, nouvellement créé, y participe. Patrick Laurent s’attache en tout cas à y « décrire les espèces » comestibles, toxiques, voire mortelles, tout comme « les syndromes, durées d’incubation, bref temps de rémission », fiches techniques à l’appui. « On dénombre une douzaine d’espèces mortelles dans les Vosges, une quinzaine en France, et près d’une centaine d’espèces toxiques ». C’est dire si la prudence s’impose. Et si de tels messages méritent de circuler.

Claude Vautrin www.centpourcent-vosges.fr

Fin novembre 2014, Patrick LAURENT était nommé Expert judiciaire près la Cour d'Appel de Nancy. Il intervient désormais dans les expertises judiciaires ou amiables, qui concernent les champignons.

 
Vign_portrait_Patrick_Laurent
Mycologue Vosgien
Vign_Portrait_patrick
Magazine Massif des Vosges - 51
Repportage : Jean-Marc TOUSSAINT - Photos Denis BRINGARD
Portrait
Vign_Patrick_sur_le_terrain
Nos coordonnées :

S.M.H.V. 26 route du Repas - 88520 WISEMBACH - Tel. 03.29.57.39.13. laurentpatrick8410@neuf.fr
S.E.M.H.V. 28 route du Repas - 88520 WISEMBACH - Tel. 03.29.57.39.13 - 06.25.29.06.72. laurentmyco@gmail.com

    Patrick LAURENT, mycologue naturaliste. président fondateur de la S M H V.
Fondateur de la Station d'Etudes Mycologiques des Hautes Vosges,
Conseiller scientifique au Conservatoire des sites alsaciens (C.S.A. Ungersheim 68). 
Membre de la Société Mycologique de France.
Membre de la Société Mycologique de Montbéliard.

    Passionné de mycologie depuis plus de 30 ans, il a parcouru principalement le massif vosgien, la Lorraine et l'Alsace, sans pour autant négliger les autres régions de France et d'Europe. 

    A partir de 2002, il a participé au programme RENECOFOR (programme européen d'étude en écologie forestière), sur plusieurs stations des Vosges (1), d'Alsace (3) et du Jura (2). 

    En 2003, il a organisé le congrès annuel de la Société Mycologique de France, à Saint-Dié des Vosges, regroupant ainsi l'élite de la mycologie française et étrangère (7 nationalités, 198 personnes, pour un séminaire d'une semaine qui débouche sur la découverte de plus de 950 espèces locales). 

    Il est le rédacteur de la liste rouge des champignons menacés d'Alsace (In : Les listes rouges de la nature menacée en Alsace, ODONAT 2003). Liste rouge des champignons, dont la révision est prévue pour 2013. 

    Sa première mission hors de l'hexagone, l'amène à découvrir les champignons tropicaux aux petites Antilles françaises lors d'une mission scientifique sous la direction du Pr. R. COURTECUISSE de la faculté le Lille. Il poursuit cette approche, par deux voyages naturalistes à Madagascar. Il continue l'aventure par une expédition au Kenya, puis au Costa Rica, au Sénégal et plus récemment en Thaïlande. 

    En 2005 une étude inventoriale a débutée au Maroc, en collaboration avec l'université de Kénitra et le Pr. Allal DOUIRA et Col., poursuivie en 2007. (Mamora, Rif, Moyen Atlas, Atlas et Sud marocain) 

    Depuis 1994, il a entrepris, en parfaite collaboration avec la SO.M.Y.LA. et son ex-président Michel PESTEL et Col., un inventaire des champignons du littoral atlantique landais. Cette approche des champignons des dunes littorales, a été complétée par des séminaires à Ambleteuse (Nord Pas de Calais), Guidel plage (Bretagne), et des sorties sur le terrain à l'Île de Ré, Cancale et la côte de granite rose, Etretat, Pirou (50), ainsi qu'en Gironde. 

    A partir de 2005, une large étude inventoriale a été effectuée sur les tourbières du massif vosgien, en collaboration avec le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, les Conservatoires des sites alsaciens et lorrains et le soutien du Conseil Général des Vosges. Le début de cette étude commença par un voyage de trois mois en Scandinavie, afin d'aborder les champignons des milieux tourbeux dans leur univers au Nord du cercle polaire arctique.
et ensuite :

2008 - Etude des champignons du Costa-Rica
2009 - Etude des champignons de Croatie et de Grèce
2010 - Etude des champignons de Turquie et du Delta du Danube en Roumanie
2011 - Etude des champignons de Triangle d'Or dans les forets de moussons en Thailande
2011 - Etude des champignons des dunes du Portugal
2012 - Etude des champignons d'Irlande et d'Ecosse
2013 - Mission mycologique de la cordillère des Andes et du désert côtier
2013 - Etude des champignons de la "botte" italienne 
2014 - Etude des champignons de la cordillère des Andes et des Iles Galápagos.
2015 - Etude des champignons des dunes bretonnes
SALON DU LIVRE - COLMAR
Vign_Denis_CHEISSOUS_1
Entretien avec Denis CHEISSOUX de FRANCE INTER

23e SALON DU LIVRE DE COLMAR
RENCONTRES LITTÉRAIRES

INTERVIEW
Pas de champignon, pas de forêt !
Patrick Laurent et Denis Cheissoux
(Café littéraire)

 
CG88_27.pdf (1,88 Mo)
Magazine "vivre les Vosges ensemble" du Conseil Général des Vosges n° 39 automne 2012,p.27
 
Magazine 100% VOSGES de l'automne 2010.
Nos autres passions !
Vign_arjuzanx_patrick_redimensionner

    En dehors de la mycologie, qui occupe 80 % de mon temps libre, j'ai en outre quelques autres passions.
Celle qui vient juste après la mycologie, c'est la musique. Elle fut même ma première passion, qui débuta très jeune. A 14 ans, j'étais l'organiste officiel de l'Eglise de CONTREXEVILLE. J'ai maintenu cette fonction jusqu'à mes 18 ans, âge où j'ai effectué mon service militaire. J'ai "usé" ensuite 5 instruments : 3 orgues électroniques, un piano qui est toujours d'actualité et un synthétiseur qui reste désormais mon instrument préféré. 

    J'ai un goût incontesté pour les voyages que je partage avec mon épouse. Le virus m'a pris dès l'année 2001, après un safari au Kenya, nous avons ensuite enchaîné avec les Antilles, Madagascar, la Scandinavie, presque toute l'Europe de la Norvège à la Grèce, sauf quelques îles anglo-saxonnes, le Maroc, le Costa-Rica, l'Egypte, le Sénégal, la Turquie, la Thaïlande.
Obligé d'être cavalier avec mon propre cheval pour mon second métier, le cheval a fait partie de ma vie quasi quotidienne durant plus de 14 ans, pour passer ensuite à la moto. 

    Les amis comptent aussi beaucoup pour moi, par ordre alphabétique, Michel un pot rencontré dans les Landes en 1995 président de la SOMYLA à Mont de Marsan, et Patrick mon "vieux" pot d'enfance, on s'est connu à l'école primaire, on ne s'est jamais quitté depuis, mon copain Ulrich de Vechta en Allemagne que j'ai connu à l'âge de 14 ans, et un autre Daniel en Franche-Comté fidèle ami mycologue avec lequel nous avons beaucoup d'échanges. Il y en a d'autres, mais ces amitiés sont plus récentes, mais non moins sincères et celles et ceux là se reconnaîtront. 

    J'ai une dernière passion, non pas un vice, pour le vin et l'œnologie qui font d'ailleurs très bon ménage avec les champignons et un petit faible pour les bonnes bières d'abbaye ou traditionnelles. 

    Un goût particulier pour les randonnées pédestres en montagne plus particulièrement, sans pour autant dédaigner la côte et les bords de mer. Naturaliste dans l'âme, je tente de luter pour la préservation de notre environnement et je ne ménage pas mon temps pour faire découvrir les trésors de notre Dame Nature.

Questionnaire de Proust
Vign_nicolas-hulot
Questionnaire de Proust posé à Patrick LAURENT

Votre dernier fou rire?
Avec mon petit fils qui m’imitait
Et la dernière fois que vous avez pleuré ? Quand j’ai crains pour la vie de ma petite fille gravement malade
Le principal trait de votre caractère? Energique et spontané
Votre occupation préférée? La mycologie
La qualité que vous préférez chez un homme ? La persévérance
Et chez une femme ? L’honnêteté
La figure historique à laquelle vous auriez aimé ressembler ? Nicolas Hulot
Vos héros dans la vie d'aujourd'hui ? Il n’y a pas de héros
La couleur que vous aimez ? Le vert
La fleur que vous aimez ? L’orchidée
Le nom que vous préférez ? Laurent (et ce n’est pas prétentieux)
Vos auteurs favoris ? Georges BECKER Philosophe et mycologue
Vos compositeurs préférés ? Ennio Morricone
Votre peintre favori ? Ils sont légions, aucun favori
Votre boisson préférée ? La bière
Votre plus grande peur ? Aucun souvenir
Votre livre de chevet en ce moment ? La biodiversité à Madagascar
Que possédez-vous de plus cher ? Mon épouse et mes enfants
Si vous deviez changer quelque chose dans votre apparence physique ? Rien
Que détestez-vous par dessus tout ? L’hypocrisie
Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence ? Les mensonges car ils peuvent être l’objet d’une certaine pudeur
Le talent que vous aimeriez avoir ? Une plus grande mémoire
Qu'avez-vous réussi le mieux dans votre vie ? Mon parcours
Votre plus grand regret ? Il ne faut jamais avoir de regret, c’est inutile
Comment aimeriez-vous mourir ? De mort subite
Votre devise ? Vivre et laisser vivre
Dédicaces d'ouvrages myco
Vign_dedicace
23e SALON DU LIVRE DE COLMAR
RENCONTRES LITTÉRAIRES

Séance de dédicaces d'ouvrages mycologiques de l'auteur.
Mes autres passions !
LAURENT P © 2010
Créer un site avec WebSelf